Le chef J. Gourmet a pris l’initiative d’utiliser positivement les restes de nourriture des grands banquets de l’hôtel où il travaille.

Recycler les restes de nourriture pour nourrir les animaux des rues à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, est ce que réussissent à faire le chef J. Gourmet et de son équipe à l’hôtel Fairmont 5 étoiles, avec le soutien de Animal Action UAE et de Springbok.

Le cuisinier utilise la nourriture qui reste à l’hôtel après un banquet pour nourrir les chiens sauvés.


___
« Si nous pouvons transformer ces déchets en quelque chose qui profite à d’autres âmes affamées, alors nous avons pris au moins une mesure importante pour réduire l’impact nocif [du gaspillage] », a déclaré le chef Gourmet, selon oxitocinamagazine.com.

La première fois qu’ils l’ont fait, ils ont commencé par sélectionner, ramasser et hacher la nourriture. Puis ils l’ont apportée au refuge Cloud 9 Pet Hotel and Care pour la proposer aux animaux errants qu’ils hébergent et dont ils prennent soin.

« Quel résultat ! Les chiens ont adoré ! Nous avons eu une grande émotion en voyant que notre phase de test a été un tel succès », a-t-il écrit sur Facebook.

Le chef a rendu l’idée publique par le biais de son compte Facebook, où il a publié plusieurs photos qui montrent le processus par lequel passe la nourriture du brunch du vendredi avant d’être donnée aux animaux du refuge.
___
La contribution va aux refuges pour animaux afin de nourrir les chiens et les chats secourus : « Nous voulons que tous les vétérinaires qui hébergent des animaux errants puissent recevoir cette nourriture », a déclaré J. Gourmet.

L’organisation Animal Action UAE s’est également impliquée dans ce projet, qui n’a démarré que cet été, mais qui a déjà donné de très bons résultats.

« Nous voulons que tous les hôtels et restaurants se joignent à notre initiative pour économiser les déchets alimentaires afin qu’ils puissent être utilisés comme nourriture au lieu d’être jetés et perdus », a écrit le chef Gourmet dans la description des photos partagées.

Selon le chef, en une semaine seulement, l’idée a grandi et a doublé en volume par le nombre de participants impliqués, car le Crowne Plaza Abu Dhabi s’est ajouté à l’initiative, et aussi le vétérinaire australien d’Abu Dhabi.
___
La publication du projet sur les réseaux sociaux a eu un impact positif et les internautes se sont réjouis de l’initiative et l’ont partagée.

L’une des préoccupations exprimées par les internautes concernait les ingrédients que les chiens ne peuvent pas consommer, ce à quoi le cuisinier a répondu qu’ils font attention à ce qu’ils leur offrent.

« Nous sélectionnons soigneusement les ingrédients. Pas de fromage, pas de desserts, pas de sauces, pas d’épices et une quantité minimale d’ail et d’oignons. Nous ne prenons que la viande, le poisson, le riz, les légumes et quelques pains », explique le chef.

Le chef a également fait remarquer qu’il a participé dans le passé à la communauté du bien-être animal et qu’il est donc conscient du temps et de l’argent dont les bénévoles ont besoin pour secourir, héberger, nourrir et soigner les animaux.

Pour les personnes impliquées dans cette initiative, il était très important que l’idée permette à la communauté de réaliser cette action ensemble.

« En tant que communauté, nous avons tout mis de notre côté et nous nous sommes unis comme un seul homme. »
___
Il a ajouté que c’est « un sentiment incroyable que de voir les concurrents [de l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration] devenir des partenaires et s’unir pour notre bien-être et celui des amis poilus ».

En accord avec le chef, ils ont décidé de créer une nouvelle page Facebook pour tenir tout le monde au courant de l’initiative.

Il a commenté que le média El National a écrit un article sur l’initiative, intitulé Doggy Bag, et comme ils l’ont aimé, ils ont utilisé ce terme comme nom pour leur nouvelle page Facebook : « The Doggy Bag Initiative UAE ».
___
Découvrez cette magnifique initiative en images dans cette vidéo :