Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
General

Drame en Ariège : le conducteur sort du silence et fait une annonce choc ce soir, « je n’ai pas…

Mardi 23 janvier 2024, un homme de 44 a été placé en détention provisoire. Ce, suite à un tragique accident survenu sur un barrage d’agriculteurs. En effet, la profession milite partout en France concernant leurs conditions de travail. C’est donc au niveau de ce barrage entre l’Ariège et l’Andorre qu’a eu lieu cet accident grave, qui a coûté la vie d’une agricultrice. Peu de temps après, sa fille, également percutée, a succombé à ses blessures. La mère de famille de 36 ans, son mari et sa fille de 12 ans sont tous les trois percutés par une BMW qui fonce à toute allure. Les personnes présentes dans le véhicule ont toutes été placées en garde à vue. Il s’avère qu’elles sont toutes d’origine arménienne et qu’elle devait être expulsées du territoire. Très vite, le conducteur affirme des regrets et reconnaît avoir contourné l’accès normalement bloqué. On vous en dit plus…

Advertisment

Une obligation de quitter le territoire prononcée contre l’automobiliste

« Durant leurs premières auditions, les occupants du véhicule à l’origine de l’accident, qui résident à Pamiers, confirment avoir voulu se rendre chez une de leurs connaissances, habitant également en Ariège », relate le magistrat. « On y voyait très très bien, il n’y avait aucun doute sur le fait que la voie était fermée ». L’automobiliste a donc reconnu les faits qui lui sont reprochés. L’homme, d’origine arménienne, assure « ne pas s’être rendu compte à temps de la présence de la bâche noire qui recouvrait le mur de paille ». Derrière ce mur de paille se trouvait Alexandra Sonac, l’agricultrice tuée sur le coup. Mais aussi sa fille et son mari, tous installés près d’un barnum dédié à se restaurer. Une chose est sûre, a priori : « Les faits en cause ne paraissent pas revêtir un caractère intentionnel ».

1 2Next page

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button