Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
General

Pierre Palmade : un an après, les proches de la maman qui avait perdu son bébé annoncent qu’elle vient de

Il y a un an, Pierre Palmade commettait l’irréparable, en percutant un véhicule, alors qu’il conduisait sous l’effet de drogues. Le temps est passé et les blessures, tant psychologiques que physiques, sont toujours présentes pour les victimes, notamment la jeune femme qui a perdu son bébé dans l’accident.

Les vies de Pierre Palmade et de ses victimes ont basculé, le 10 février 2023, et rien ne sera plus jamais comme avant. Après plusieurs jours de fête à son domicile de Cély-en-Bière, où la consommation de substances illicites était devenue une habitude, Pierre Palmade avait pris sa voiture pour aller faire des courses. Les conséquences furent terribles pour les passagers à bord du véhicule que l’humoriste a percuté, un homme de 38 ans, son fils de six ans et sa belle-sœur de 27 ans.

Tous présentent aujourd’hui des séquelles psychologiques et physiques lourdes, dont ils ne parviennent pas à se relever. “Mon fils Devrim n’est plus le même. Avant il était sociable, il jouait et maintenant, il ne parle plus à personne. Quand il est dans la rue, il a peur alors il ne veut plus sortir et dès que quelqu’un parle de l’accident, il s’enferme dans sa chambre“, avait expliqué le père du petit Devrim, sur BFMTV.

Advertisment

Pour la jeune femme, qui a perdu son bébé à naître dans l’accident, tout s’est écroulé ce 10 février. S’il avait été établi par une expertise médicale que le bébé de la passagère était mort in utero, Pierre Palmade avait exprimé ses remords, face à la juge. “Je suis responsable de la mort d’un enfant […] Mon accident a tué ce bébé dans son ventre. Qu’il soit mort avant ou après l’accouchement, le résultat est le même, c’est de ma faute“, avait-il déclaré.

La jeune femme victime de Pierre Palmade peine à se remettre de l’accident

Dans les colonnes de Closer, paru ce vendredi 2 février, on apprend ainsi que Mila, qui s’apprêtait à entrer dans son septième mois de grossesse avant l’accident, était toujours “anéantie“. La jeune femme, qui présenterait selon le magazine “des fractures des vertèbres et de la dentition“, souffre également d’un “décollement de l’omoplate“, “peine à tendre ses bras et souffre de la jambe droite“.

Outre les douleurs physiques, Mila peine à se remettre psychologiquement de l’accident, et serait actuellement “dans un état de profonde détresse psychique, malgré des traitements anxiolytiques et antidépresseurs. Depuis l’accident, de nombreuses personnes ont tourné le dos à Pierre Palmade, notamment son amie de toujours, Muriel Robin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button